Les derniers stages moins chers
Suivez-nous

Le radar vitesse moyenne ou radar tronçons

Le radar tronçon ou vitesse moyenne calcule comme son nom l’indique la vitesse moyenne d’un véhicule sur un tronçon précis de route qui peut s’étendre sur plusieurs kilomètres. L’infraction sera constatée sur la vitesse moyenne constatée entre ces 2 points.

Le radar tronçon : un calcul plus juste

Radar de tronçon

Contrairement au radar fixe qui contrôle la vitesse sur un instantané, le radar tronçon, est  aussi un radar automatique mais composé de 2 caméras infrarouge distantes associées à des détecteurs de vitesse. Elles enregistrent l’heure de passage d’un véhicule au dixième de seconde, la plaque d’immatriculation et les vitesses au point de départ et au point d’arrivée. Le système calcule ensuite la vitesse moyenne entre les 2 passages.

Ce système est ainsi plus juste car il peut arriver qu’un véhicule dépasse un peu la limite de vitesse, au moment d’un dépassement par exemple, et ce type de radar permet de voir si celui-ci adapte sa vitesse ou commet véritablement un excès de vitesse.

Dans le cas d’un contrôle radar tronçon, c’est le point d’arrivée qui constitue le lieu de l’infraction. Aucun flash, ni autre forme d’avertissement, n’est donné au conducteur lorsqu’il est en infraction. Les clichés sont directement envoyés au centre de Rennes pour le traitement de l’infraction et l’établissement de la contravention.

Ce type de radar est positionné sur des portions de route ou d’autoroute considérées comme dangereuses ou sur lesquelles un accident aurait des conséquences importantes. Il fonctionne avec tous types de véhicules, de la moto au poids lourd.

Marge de tolérance

Radar de tronçon
source photo : turbo.fr

Elle est identique au radar fixe et offre une marge de 5 km/h (en dessous de 100 km/h) ou de 5 % (au-dessus de 100 km/h) à l’avantage du conducteur.

Au 1er Juin 2014 on compte 75 radars tronçon sur l’ensemble du territoire, un chiffre en augmentation.